Au revoir Tony Buzan

Tony Buzan, créateur et évangélisateur du Mind Mapping, au niveau international, nous a quitté le 13 avril dernier à l’âge de 76 ans. C’est une très grande perte pour la pensée visuelle, l’éducation et l’innovation. Tony laissera une empreinte indélébile sur d’innombrables personnes qui ont bénéficié de ses apports.

Je fais partie de ces personnes, le Mind Mapping a été pour moi la porte d’entrée dans les outils et méthodes de pensée visuelle.

Tony Buzan disait que la carte mentale était le “couteau suisse de la pensée”. C’est peut-être exagéré mais, pour ma part, je pense que la carte mentale est un outil essentiel, central pour tous ceux qui veulent utiliser la pensée visuelle. Il ouvre la voie vers une pensée associative et non-linéaire, propice à l’innovation.

Tony a bataillé pour diffuser le Mind Mapping aux quatre coins de la planète et il a réussi: des millions de gens, autant dans les institutions éducatives que dans les entreprises, utilisent aujourd’hui la carte mentale au quotidien.

De nombreux logiciels de Mind Mapping ont vu le jour et ont contribué à créer des dizaines d’entreprises spécialisées, comme iMindMap, Mindjet, XMind; MindMeister, Mindomo, SimpleMind, etc., . Des milliers de formateurs, de par le monde, délivrent aujourd’hui des cours de Mind Mapping.

Tony Buzan a, au-delà du Mind Mapping écrit et organisé des évènements sur la mémoire, l’intelligence, la créativité et la lecture rapide. Il a publié plus de 150 livres, traduits dans plus de 30 langues. C’est énorme, c’est admirable.

Merci Tony.

Sketchnote et Podcast: comment optimiser facilement son profil Linkedin

Je suis un fidèle auditeur de l’excellent podcast La Manutinale produit par Emmanuel Chila alias @kwasi. Emmanuel est un professionnel de référence dans le domaine de la communication, il est l’auteur de l’ouvrage “La communication en temps réel. Facebook Live, Twitter, Snapchat… stratégies et outils du live !” aux Éditions Eyrolles. J’ai eu le plaisir de le connaître en personne il y a quelques années lors de sa participations aux ateliers de Visual Mapping.

La Manutinale est un podcast vraiment intéressant avec des conseils utiles pour mieux communiquer. Le format, des épisodes courts (entre 5 et 8 minutes), est bien adapté pour traduire le propos en une sketchnote simple, comme celle ci-dessus.

Pour écouter très utile pour optimiser son profil sur Linkedin cette épisode, voici le lecteur:

Astuce: remastériser une sketchnote papier

À l’origine, le verbe “remastériser” signifie la numérisation d’un document analogique, sonore ou vidéo. Dans ce billet nous allons découvrir comment appliquer cette démarche à la valorisation d’ une sketchnote papier, à l’aide d’une tablette.

La sketchnote papier à un rendu artisanal indiscutable et peut se réaliser simplement, sans recours à la technologie.  Mais quelquefois, cette sketchnote mériterait d’être “mise au propre”, retravaillée et partageable dans un document, livre ou des dispositifs numériques.

C’est là que la mastérisation prend tout son sens. Cela prend nécessairement un peu de temps car il faut repasser un par un tous les traits, reprendre les couleurs, les ombrages et réécrire les textes à la main. Avec une tablette,  un stylet et une application de dessin, nous allons pouvoir le faire.

L’exemple vidéo ci-dessous illustre ce travail. Nous avons utilisé l’application Concepts App et un iPad Pro muni d’un stylet. L’opération consiste à prendre en photo la sketchnote papier, d’importer la photo dans un calque sous l’application puis de repasser les traits avec le stylet.

Au moment de tracer, nous vous recommandons de rendre le calque de la photo plus “effacé” en augmentant sa transparence. Une fois la sketchnote recopiée, on fait disparaître le calque qui contient la photo de la sketchnote papier. N’oublions pas que cette remastérisation est l’opportunité de nettoyer la sketchnote d’origine, de corriger les irrégularités et d’améliorer les traits.

Si ce billet vous a semblé utile, vous pouvez cliquer ici et découvrir d’autre articles sur le sketchnoting.

Les ateliers de Visual Mapping bientôt à Montpellier

Les 14 et 15 mars prochains, nous serons à Montpellier pour deux nouvelles journées de Visual Mapping. C’est la troisième fois que nous collaborons avec le Centre Pédagogique Le Vif du Sujet pour favoriser l’apprentissage des méthodes et outils visuels en Occitanie.

Ces ateliers sont valides pour ceux qui souhaitent ensuite continuer et obtenir la Certification de Facilitateur Visuel que nous proposons depuis plusieurs années.

Vous aurez la possibilité de participer à une seule journée ou bien aux deux selon votre désir et votre disponibilité.

La maîtrise des outils visuels tels que le mind mapping, le sketchnoting, les techniques de facilitations… est de plus en plus sollicitée dans le monde du management, de l’entrepreunariat, de la pédagogie. Voilà une occasion de se former ou d’approfondir ce que l’on sait déjà dans un climat d’échanges et d’atelier pratique. Il reste encore quelques places.

Pour consulter les tarifs, les programmes détaillés et les modalités d’inscription, rendez-vous sur notre page de réservation ici.

Événement des visual mappeurs à Madrid

 

Le mois dernier se sont réunis plus de 40 visual mappeurs à Madrid. La composition ci-dessus, réalisée avec Concepts pour iPad, résume visuellement les grands moments de la journée.

Réunis sous le nom de Tribu Visual Thinking, ce sont des participants aux ateliers de Visual Mapping d’Espagne. C’est un collectif de passionnés par la pensée visuelle, l’innovation, le design thinking, la créativité et la pédagogie.

L’évènement a été un moment pour se connaître (passer du virtuel au réel), échanger et apprendre. Plusieurs micro-ateliers ont eu lieu, au format Bar Camp. Une zone de partage de livres sur la pensée visuelle a été habilitée.

Une table ronde sur la facilitation graphique a eu lieu avec Elena Urizar, pionnière de la facilitation graphique en Espagne. Les échanges ont été capturés grâce au scribing de l’une des participantes. Nous avons aussi eu deux présentations, notamment la découverte de l’outil en ligne genial.ly qui permet de créer des présentations interactives, des infographies et des mini-sites.

Nous comptons, pour les visual mappeurs de France, organiser un tel évènement cette année!

Le sketchnoting comme outil de communication en entreprise

C’est une des tendances actuelles:  l’utilisation croissante du sketchnoting en communication d’entreprise. Voici quelques exemples concrets à découvrir.

Au-delà de la prise de notes, le sketchnoting se révèle pertinent pour enrichir la communication, tant interne qu’externe pour l’entreprise. Celle-ci est influencée par la transformation digitale, la montée des méthodes agiles et l’arrivée de jeunes professionnels porteurs d’une culture digitale et visuelle.
Un style de communication plus informel, plus visuel, plus synthétique, voire même ludique émerge et se consolide dans les organisations. Découvrons ici les quelques exemples.

Présenter son entreprise

La sketchnote ci-dessus, que j’ai eu l’opportunité de réaliser au format digital et imprimée sur un papier-carton, est mise à disposition des visiteurs à l’entrée du site industriel Sanofi d’Aramon, près d’Avignon. Elle a pour vocation de présenter de façon synthétique le site industriel, son personnel, sa production, ses principes de qualités, ses valeurs, son système de Lean Management, son engagement pour l’environnement et la santé des patients. Comme la plupart des sketchnotes d’entreprise présentées ici, elle a une dimension heuristique et narrative, a pour vocation d’être parcourue de manière non-linéaire et à être éventuellement racontée comme un histoire.

L’autre exemple, ci-dessous, est une sketchnote de présentation de l’entreprise Flyaway, spécialisée dans l’innovation éducative. Cette sketchnote a été, dans un deuxième temps, transformée en une courte vidéo. Les couleurs de la charte graphique de Flyaway, le style ludique et optimiste véhiculés dans sa communication ont largement influencé la réalisation de cette sketchnote.


Accompagner des présentations pendant un évènement

La sketchnote ci-dessus est une synthèse de 15 sketchnotes réalisées pendant les quatre jours de l’évènement récent l’Usine Extraordinaire, à Paris, en novembre dernier. Dans l’espace Sanofi dédié à l’univers de l’invention, des experts spécialisés dans l’injection, les biotechnologies, les vaccins, les maladies rares, sont venus parler au grand public. Les sketchnotes étaient ici réalisées en direct, par moi-même, et projetées sur des écrans répartis autour du public. Elles appuyaient le propos des experts dans un langage plus simple, imagé, afin de reformuler de manière très accessible ce qui était présenté.

Expliquer l’empreinte d’un grand site industriel

Dernière sketchnote présentée ici, voici une représentation de l’empreinte territoriale du site industriel Sanofi d’Aramon, dont nous avons déjà parlé plus haut. Fruit de nombreux échanges avec le service de communication du site, elle a pour vocation d’inviter à découvrir les différentes facettes de l’apport du grand site industriel qui fournit des médicaments au quotidien pour 10 millions de patients: sur la société, sur l’environnement et sur l’économie. La dimension narrative est ici particulièrement présente, nous sommes immergés de façon globale dans le storytelling de l’usine, avec ses symboles, ses mots-clés et ses messages essentiels.

En conclusion…
Le sketchnoting en entreprise était déjà au coeur de notre ouvrage collectif “Travailler avec le sketchnoting“.
Aujourd’hui, c’est avec satisfaction que nous constatons que cette technique fait son chemin dans les organisations.
Il ne s’agit pas d’une mode mais plutôt d’une évolution qui fait écho à la transformation digitale et à l’arrivée de nouveaux professionnels. Imparfaite, émotionnelle, créative, la sketchnote est avant tout humaine et cultive la simplicité. Elle se différencie et complète la présence de plus en plus significative des visualisations de données générées par la machine à partir du big data.
Si vous souhaitez apprendre à créer des sketchnotes visuellement impactantes et à cultiver vos compétences visuelles, vous pouvez participer à une prochaine édition de nos ateliers de visual mapping.

Faciliter le groupe avec des outils visuels et ludiques

Le 11 janvier prochain à Namur en Belgique, aura lieu une journée exceptionnelle d’ateliers entièrement consacrés à la pensée visuelle, une journée organisée par mon partenaire Psychoeducation.be

J’aurai le plaisir d’animer un atelier pratique d’1h30 (qui se répétera 4 fois) sur les outils visuels et ludiques pour faciliter un groupe. Dans cette même journée les participants pourront aussi s’initier au sketchnoting avec Béatrice Lhuillier, booster leur créativité avec Magalie Legall et apprendre à organiser  leurs idées avec le mind mapping avec Sophie Godard.

La montée fulgurante des méthodologies agiles, de la gamification (ou ludification) et des techniques favorisant l’innovation pédagogique sont intimement liées à l’usage d’outils visuels et ludiques de facilitation. Ils permettent de favoriser la cohésion du groupe, la motivation, la créativité, le fun et au final l’intelligence collective. J’espère vous retrouver à l’occasion de ces ateliers pour découvrir ces outils et les pratiquer!

Pour les tarifs et les inscriptions, rendez-vous sur la page dédiée en cliquant sur ce lien

 

Et la lumière fut

Une lecture indispensable

Jacques Lusseyran était un résistant français, écrivain et professeur d’université. Devenu complètement aveugle à l’âge de huit ans, il co-fonde un groupe de résistance en 1941, Défense de la France, qui publie un journal clandestin.

Il est arrêté en 1943 et déporté au camp de Buchenwald. Il sera libéré en avril 1945. Lusseyran devient ensuite professeur de philosophie et de littérature à l´École Normale Supérieure de Saint-Cloud et à l’Université de Cleveland, aux États-Unis.

Il trouve la mort dans un accident de la route à l’âge de 47 ans.

Son ouvrage autobiographique “Et la lumière fut” est un livre essentiel, non-seulement pour découvrir une philosophie de la vie positive, un destin exceptionnel, mais aussi pour tous ceux qui s’intéressent à la pensé visuelle.

En effet, Jacques Lusseyran nous invite à découvrir le regard intérieur.

Pour lui, la vision ne passe pas seulement par les yeux, l’auteur perçoit la lumière comme un ressenti, une émotion, un état de conscience.

Il construit une image intérieure de toute situation. Il nous parle aussi des recherches sur la perception visuelle extra-rétienne menées par l’académicien français Jules Romain. Passionnant.

Au final, je vous recommande chaudement ce livre, tant sur la plan de l’éthique, du témoignage que sur le plan de la réflexion sur la pensée visuelle intérieure.

L’importance croissante du visuel pour l’entreprise

Une étude récente, réalisée sur  4500 employés dans 6 pays dont la France, révèle à quel point la communication visuelle devient de plus en plus cruciale pour les entreprises aujourd’hui.

Publiée récemment sur le blog de Techsmith, cette étude a porté sur des employés qui travaillent en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, au Canada, aux État-Unis et en Australie.

En voici quelques conclusions:

  • Les “millennials” (ou “génération Y” ceux qui sont nés entre 1980 et 2000) ont deux fois plus de probabilité de faire usage de la communication visuelle que les “baby boomers” (ceux qui sont nés entre 1946 et 1964)
  • Plus des deux-tiers des millennials affirment comprendre plus rapidement l’information lorsqu’elle est présentée visuellement, avec des images, photos, vidéos ou graphiques.
  • La productivité des employés augmente lorsqu’ils utilisent des informations visuelles pour travailler.
  • Près de la moitié des millennials interrogés trouvent que la communication de leur entreprise est obsolète.

Nous constatons selon cette étude, que l’utilisation de visuels pour communiquer en entreprise est essentiel pour faciliter le travail des jeunes professionnels et la productivité en général.

Souvent la communication visuelle et l’usage des outils visuels sont favorisés par la transformation digitale, les responsables de l’innovation et l’implantation des méthodes agiles. Autrement dit, le visuel est un des éléments clé du changement, de l’innovation et de la réussite des entreprises aujourd’hui.

Le sketchnoting au service de la pédagogie

“Créer une sketchnote oblige les élèves à être acteur, créatifs et le processus est donc aussi important  -voire plus – que le résultat. Cela permet de varier les supports et de valoriser tous les élèves !”

Voici une des phrases inspirantes trouvées dans l’excellent billet qu’a publié Natacha, Professeure de Français et auteure du blog Graines de français.

En complément de son billet, Natacha a réalisé une vidéo éclairante sur le sketchnoting, on peut notamment y voir une sketchnote en cours de réalisation pour illustrer son propos:

Pour ceux qui souhaiteraient acquérir l’ouvrage “Apprendre avec le sketchnoting” mentionné dans l’article pré-cité vous pouvez cliquer ici.