Étiquette : visual-mapping

Actualisation importante de la carte d’empathie

La carte d’empathie, proposée par la société X-Plane (fondée par Dave Gray), est un outil visuel souvent utilisé en Design Thinking et recommandé dans le fameux livre Business Model Nouvelle Génération” d’Alexander Osterwalder et Yves Pigneur. Aujourd’hui, Dave Gray vient de proposer une important mise à jour de la carte d’empathie. Faisons le point sur cette nouvelle version.

L’objectif principal de la carte d’empathie est une meilleures compréhension d’un client, d’un utilisateur, d’un collègue, d’un prospect… dans le contexte de l’utilisation de nos services ou produits. Il s’agit de se mettre autant que possible à la place de la personne visée à travers son expérience vécue ou bien souhaitée. L’aspect sensoriel avec les catégories voir”, entendre”, faire” est important pour garder une approche concrète de l’expérience utilisateur.
C’est un outil particulièrement efficace et nous l’étudions lors des Ateliers de Visual Mapping.
Voici ci dessous, à titre de rappel, la version de la carte d’empathie qui était utilisée jusqu’à présent.

Dans un article publié récemmentDave Gray expose les principales raisons d’une actualisation nécessaire de la carte d’empathie:

  • de nombreuses adaptations de la version originale de la carte d’empathie ont été diffusées et beaucoup d’entre-elles nous éloignent du concept original et de la démarche d’empathie telle qu’elle avait été proposée par ses créateurs
  • une collaboration récente entre Dave Gray et Alexander Osterwalder (co-créateur des fameux Business Model Canvas et Value Proposition Canvas) a permis à une nouvelle réflexion pour améliorer l’outil
Quoi de neuf dans cette nouvelle version?
  1. Ajout de la partie Objectif” pour clarifier le but au moment de travailler avec la carte d’empathie
  2. Création d’un ordre numéroté pour nous guider dans les étapes de la création de notre carte à travers un processus cohérent et fidèle à la démarche originelle de l’outil. Cet ordre s’accompagne de questions à se poser dans chaque catégorie représentée.
  3. Positionnement des catégories pense et ressent” et problèmes et aspirations” à l’intérieur de la forme centrale, qui symbolise la tête du client/utilisateur. En effet, nous allons y ajouter des éléments supposés, imaginés et difficilement observables.
Voici ci-dessous la nouvelle version de la carte, telle que nous l’avons traduite.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Conseils d’utilisation
  1. Suivre l’ordre proposé en commençant par la partie Objectif” afin de clarifier le but de la carte
  2. Compléter la carte en suivant le sens des aiguilles d’une montre. Toutes les catégories autour de la tête du client s’intéressent à des éléments observables.
  3. Terminer par la partie tête du client” consacrée aux pensées et sentiments, il ne s’agit plus d’éléments observables mais devons utiliser l’imagination pour nous figurer les pensées de l’utilisateur. 
Conclusions
Nous n’avons pas encore de recul pour juger sur l’efficacité de la nouvelle carte d’empathie, cette mise à jour nous paraît cependant très intéressantes et porteuse d’une utilisation plus explicite de l’outil grâce aux étapes et aux détails fournis autour de chaque catégorie à compléter. Nous ne manquerons pas de revenir sur ce sujet une fois de l’expérience acquise sur cette nouvelle version. 
Vous pouvez télécharger la version française de la nouvelle carte d’empathie au format PDF en cliquant sur le lien suivant: Carte empathie 2017-3 ou alors la version vide pour utiliser de préférence au format A3 avec des notes adhésives: Carte empathie 2017 vide

Des ateliers orientés pédagogie et formateurs au Luxembourg

Voici une nouvelle qui retiendra particulièrement l’attention de celles et de ceux qui s’intéressent aux outils visuels, au Visual Mapping, pour l’appliquer principalement en pédagogie et pour la formation. Nous organisons, en collaboration avec Chatterbox Education, deux nouveaux ateliers les 4 et 5 mars prochains au Luxembourg.

Concevoir des ateliers de Visual Mapping avec une orientation particulière envers les pédagogues, formateurs, professeurs, étudiants, parents… c’est le fruit de cette collaboration avec Céline Veitmann fondatrice de Chatterbox Education.

Nous avions déjà organisé un premier module en novembre dernier et souhaitons continuer dans cette direction. Même s’il sont particuliers dans leur orientation, ces ateliers permettent à ceux qui veulent aller plus loin de continuer le parcours et d’obtenir la certification en Visual Mapping / Pensée Visuelle.

Pour obtenir les programmes détaillés de ces deux modules ansi que les conditions de réservation, complétez le formulaire ci dessous et nous vous enverrons le pdf d’information.

Les ateliers de Visual Mapping: prochaines sessions en octobre

Ateliers Visual Mapping Paris mars

Les ateliers de Visual Mapping viennent de se tenir à Paris les 21 et 22 mars, comme en témoigne le montage photo ci-dessus.

Rendez vous les 03 et 04 octobre pour la nouvelle session!

Pour se renseigner et recevoir les programmes, rendez-vous ici: les ateliers.

Les 7 habitudes: une très belle sketchnote à découvrir !

Très belle sketchnote

Sketchnote réalisée par Sandrine Bessieres

Voici une sketchnote qui donne envie ! Sobre et élégante, elle mérite que l’on s’y penche un peu plus pour en découvrir à la fois la manière de faire et le thème abordé.

Certfifiée en Visual Mapping depuis janvier 2016, Sandrine Bessieres est Psychologue, Formatrice et Conférencière. Elle rédige également le blog Colouryourlife et partage ses idées sur le compte Twitter @sandbessieres.

À l’occasion des travaux de préparation de la certification en Visual Mapping, Sandrine a reálisé une sketchnote à propos du livre « Les 7 habitudes de ceux qui réussissent tout ce qu’ils entreprennent ».

Quelques points clés sur cette sketchnote

Cette note présente de nombreuses qualités. Elle est à la fois sobre, claire et impactante. Voici selon moi les points clés qui en font une sketchnote réussie :

  • Utilisation de l’espace : cette note respire ! L’espace n’est pas saturé et un trajet visuel, balisé par des numéros, nous guide dans la découverte des idées principales du livre de Covey.
  • Typographie : la typographie met ici l’accent sur les mots-clés à retenir et permet d’identifier rapidement la hiérarchie de l’information, du global au détail.
  • Illustrations : des dessins simples, tous dans le même style et particulièremement évocateurs sont là pour créer un contexte visuel, renforcer le message des mots.
  • Sobriété dans l’usage des couleurs : la plupart des praticiens du sketchnoting vous le diront ; il faut rester sobre dans l’utilisation des couleurs. Utiliser peu de couleurs allège à la fois la prise de note et la lecture de la sketchnote. C’est ici le cas avec deux couleurs dominantes ; le noir et le rouge.

Le livre

les 7 habitudes de Covey

Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent est un ouvrage incontournable en coaching et développement personnel, il a été traduit en quarante langues.
Dans ce livre, Stephen R. Covey synthétise plusieurs siècles de sagesse, de bon sens et de valeurs humanistes au service de la réussite tant personnelle que professionnelle.

Pour aller plus loin:

Les ateliers de Visual Mapping proposent d’apprendre la technique de sketchnoting ainsi que plusieurs autres méthodes visuelles complémentaires.

Très intéressante présentation sur la pensée design et la créativité

Voici une présentation qui nous a particulièrement plu. Elle aborde le sujet de la pensée design et de la créativité. Des exemples, des sketchnotes, des éléments de réflexion et quelques exercices de créativité sont ici au rendez-vous. Ce travail a été réalisé par Zohra Kaafar Mahjoub, consultante Webmarketing basée en Tunisie et fondatrice de Neuroweb . Son approche témoigne du lien croissant entre le digital, la pensée visuelle et la pensée design.Dans le module B des ateliers de Visual Mapping, nous faisons référence à la pensée design et voyons comment s’en servir au service de nos projets et de la création de documents visuels de qualité.

Les ateliers de Visual Mapping sont de retour en mars à Paris

Ateliers 2016

Suite au succès des ateliers de janvier dernier, plus de 200 personnes ont déjà suivis les ateliers de Visual Mapping ces deux dernières années.Les 21 et 22 mars, les ateliers sont donc de retrour à Paris:

Module A (les fondamentaux), le lundi 21 mars

Module B (approfondissements), le mardi 22 mars

Mindmapping, Sketchnoting, méthodes agiles, techniques de créativité et d’innovation….mettez à jour vos pratiques, avancez dans vos projets, organisez vos idées, partagez votre vision, innovez et surprenez vos interlocuteurs en maîtrisant une sélection des meilleures techniques de pensée visuelle.

Pour recevoir le pdf avec les programmes et les informations pratiques, remplissez le formulaire ci-dessous.

 

 

Une carte mentale volcanique!

Catherine Laveau est documentaliste à l’Espace technologies numériques et autoformation (ETNA). Elle a participé aux  ateliers de Visual Mapping en 2015.

Je reçois il y a quelques semaines un email de Catherine me racontant commment l’utilisation d’une carte mentale a été particulièrement utile et bien perçue lors d’une réunion de travail.

S’appuyant sur la ressemblance entre l’accronyme de son service (ETNA) et le nom du fameux volcan, Catherine choisit de construire une carte mentale volcanique! Le résultat est particulièrement impactant, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

À l’origine elle avait utilisé la carte pour faire un pense-bête de toutes les choses à aborder pour présenter son service. Finalement, elle a décidé d’utiliser cette carte comme support à l’intérieur de sa présentation. Les réactions positives ont été au rendez-vous!

Il fallait oser sortir du cadre traditionnel des présentations monotones et peu créatives. L’utilisation d’une carte mentale, réalisée à la main, a permis d’être à la fois synthétique, organisée mais aussi plus visuelle et plus impactante.

Des ateliers de Visual Mapping à Liège

atelier visual mapping liege

Développer ses compétences visuelles, son esprit de synthèse, sa créativité, son efficacité personnelle, mettre à jour ses connaissances et innover dans ses pratiques. Voilà ce que proposent les ateliers de Visual Mapping qui auront lieu à Liège les 27 et 28 novembre prochains.

Suite à plus de 22 sessions des ateliers à Paris ces dernières années, nous avons observé que de multiples participants sont venus de Belgique. Il paraissait cohérent de proposer les ateliers de visual mapping sur le territoire belge. En association avec Sophie Godard, formatrice et coach basée à Liège, nous avons donc décidé d’organiser deux sessions dans cette même ville.

J’animerai un module A et un module B à Liège les 27 et 28 novembre prochains.

Rappelons que les modules A et B de Visual Mapping peuvent être complétés par un troisième module certifiant.

Il reste encore quelques places, pour recevoir le programme et les conditions, complétez le formulaire ci-dessous. Vous serez informés rapidement.

Le Visual Mapping en formation – partage d’expériences

 

sk_1

Faciliter la communication, les échanges, la compréhension, le travail et la dynamique de groupes, et ce notamment en situations d’apprentissage et de formation.

 

 

 

 

Sketch19595659

 

  • Formatrice dans le domaine de l’ingénierie pédagogique et de formation auprès de publics majoritairement pluriculturels, le visuel a toujours eu une place importante dans mes formations. J’utilisais par exemple depuis très longtemps les cartes mentales et les pictos. Les ateliers proposés par Philippe m’ont permis d’approfondir mes réflexions et d’enrichir ma mallette pédagogique, sans compter les belles rencontres et les incroyables échanges tout au long de ces journées, et même après!

 

 

  • Une formation originale pour des formateurs, coachs et acteurs de l’insertion professionnelle m’a été demandée : “Mener un atelier d’écriture créative autour des techniques de recherche d’emploi”. Et les outils visuels ont permis, entre autres, de répondre à cette sollicitation.

sk_4

Pour faire simple, l’idée était de travailler les éléments constitutifs d’un Curriculum Vitae, d’une lettre de motivation et/ou d’un entretien d’embauche de manière créative. Concevoir ces documents ou préparer un entretien ne sont évidents pour personne et ils en rebutent surtout plus d’un.

 

 

 

 

Lors de la formation, utiliser une sketchnote (ou en français croquinote) a été un moyen de présenter différemment certaines notions et de montrer l’intérêt de visualiser autrement les informations… tout de suite cela attire l’œil… et cela capte l’attention des participants!

????

En échangeant avec le groupe, une idée d’articulation d’activités pour la mise en place d’un atelier s’est dégagée :

  1. Réalisation d’une carte mentale reprenant les éléments d’un Curriculum Vitae (sans forcément le présenter comme tel, cela dédramatise la préparation et la conception d’un CV).sk_3
  2. Elaboration d’un “Message Map” pour chaque emploi, stage, organisme, domaine d’expertise ou autres (à adapter en fonction de chaque profil). Chaque “Message Map” sera donc centré sur une de ces “thématiques” et il permettra d’indiquer à chaque fois les 3 savoir-faire/caractéristiques/compétences/savoir-être principaux de celle-ci ; ils seront ensuite détaillés en trois sous-éléments.
  3. Une fois compilé l’ensemble des représentations visuelles des expériences, on pourra faire réaliser un “Message Map” où il sera par exemple indiqué : “Aujourd’hui, mes principaux savoir-faire/savoir-être/etc. sont…”. L’intérêt sera alors de sélectionner trois éléments qui semblent les plus importants à l’heure actuelle. Il est pertinent et valorisant d’une certaine manière de montrer que l’on évolue, et cela peut également être motivant et constructif.Si un entretien se présente, la compilation de ces outils visuels peut être relue facilement, et surtout le dernier “Message Map” pourra être repris et pourra par exemple montrer une évolution.

????

 

  • Le Visual Mapping permet d’organiser différemment les informations, d’avoir un autre regard sur soi dans le cas qui est présenté ici et cela rassure, valorise. On travaille des éléments de manière originale, ludique, déconnectée au premier abord d’un contexte stressant lié à la recherche d’emploi ou tout simplement lié au fait de parler de soi, alors que finalement on fait émerger et on visualise concrètement toute la matière qui pourra servir à préparer ses outils de recherche d’emploi. Il ne s’agit bien sûr que d’une proposition. Un travail complémentaire à l’oral ou à l’écrit pourrait être proposé en fonction de son groupe, des besoins, etc. Et il pourrait bien évidemment être enrichi d’autres outils visuels!

 

Utiliser des couleurs, des images, des pictogrammes, mener des activités dynamiques où l’on bouge, où l’on se déplace dans la salle permettent petit à petit à chacun de se sentir plus à l’aise, de se libérer et de prendre confiance. Cela motive, on a un autre rapport avec le contenu de la formation.

  • Un grand merci Philippe pour ce blog, ses partages et pour nous permettre d’échanger et de mutualiser!

????

Vidéo: un témoignage sur les ateliers de Visual Mapping

Les derniers ateliers de Visual Mapping ont eu lieu en avril dernier. Philippe Joannis, Directeur des Editions «  En avance », entrepreneur digital  et ancien responsable de l’éducation chez Apple partage ses impressions après avoir participé aux ateliers.