Étiquette : pensée visuelle

Le sketchnoting comme outil de communication en entreprise

C’est une des tendances actuelles:  l’utilisation croissante du sketchnoting en communication d’entreprise. Voici quelques exemples concrets à découvrir.

Au-delà de la prise de notes, le sketchnoting se révèle pertinent pour enrichir la communication, tant interne qu’externe pour l’entreprise. Celle-ci est influencée par la transformation digitale, la montée des méthodes agiles et l’arrivée de jeunes professionnels porteurs d’une culture digitale et visuelle.
Un style de communication plus informel, plus visuel, plus synthétique, voire même ludique émerge et se consolide dans les organisations. Découvrons ici les quelques exemples.

Présenter son entreprise

La sketchnote ci-dessus, que j’ai eu l’opportunité de réaliser au format digital et imprimée sur un papier-carton, est mise à disposition des visiteurs à l’entrée du site industriel Sanofi d’Aramon, près d’Avignon. Elle a pour vocation de présenter de façon synthétique le site industriel, son personnel, sa production, ses principes de qualités, ses valeurs, son système de Lean Management, son engagement pour l’environnement et la santé des patients. Comme la plupart des sketchnotes d’entreprise présentées ici, elle a une dimension heuristique et narrative, a pour vocation d’être parcourue de manière non-linéaire et à être éventuellement racontée comme un histoire.

L’autre exemple, ci-dessous, est une sketchnote de présentation de l’entreprise Flyaway, spécialisée dans l’innovation éducative. Cette sketchnote a été, dans un deuxième temps, transformée en une courte vidéo. Les couleurs de la charte graphique de Flyaway, le style ludique et optimiste véhiculés dans sa communication ont largement influencé la réalisation de cette sketchnote.


Accompagner des présentations pendant un évènement

La sketchnote ci-dessus est une synthèse de 15 sketchnotes réalisées pendant les quatre jours de l’évènement récent l’Usine Extraordinaire, à Paris, en novembre dernier. Dans l’espace Sanofi dédié à l’univers de l’invention, des experts spécialisés dans l’injection, les biotechnologies, les vaccins, les maladies rares, sont venus parler au grand public. Les sketchnotes étaient ici réalisées en direct, par moi-même, et projetées sur des écrans répartis autour du public. Elles appuyaient le propos des experts dans un langage plus simple, imagé, afin de reformuler de manière très accessible ce qui était présenté.

Expliquer l’empreinte d’un grand site industriel

Dernière sketchnote présentée ici, voici une représentation de l’empreinte territoriale du site industriel Sanofi d’Aramon, dont nous avons déjà parlé plus haut. Fruit de nombreux échanges avec le service de communication du site, elle a pour vocation d’inviter à découvrir les différentes facettes de l’apport du grand site industriel qui fournit des médicaments au quotidien pour 10 millions de patients: sur la société, sur l’environnement et sur l’économie. La dimension narrative est ici particulièrement présente, nous sommes immergés de façon globale dans le storytelling de l’usine, avec ses symboles, ses mots-clés et ses messages essentiels.

En conclusion…
Le sketchnoting en entreprise était déjà au coeur de notre ouvrage collectif “Travailler avec le sketchnoting“.
Aujourd’hui, c’est avec satisfaction que nous constatons que cette technique fait son chemin dans les organisations.
Il ne s’agit pas d’une mode mais plutôt d’une évolution qui fait écho à la transformation digitale et à l’arrivée de nouveaux professionnels. Imparfaite, émotionnelle, créative, la sketchnote est avant tout humaine et cultive la simplicité. Elle se différencie et complète la présence de plus en plus significative des visualisations de données générées par la machine à partir du big data.
Si vous souhaitez apprendre à créer des sketchnotes visuellement impactantes et à cultiver vos compétences visuelles, vous pouvez participer à une prochaine édition de nos ateliers de visual mapping.

Et la lumière fut

Une lecture indispensable

Jacques Lusseyran était un résistant français, écrivain et professeur d’université. Devenu complètement aveugle à l’âge de huit ans, il co-fonde un groupe de résistance en 1941, Défense de la France, qui publie un journal clandestin.

Il est arrêté en 1943 et déporté au camp de Buchenwald. Il sera libéré en avril 1945. Lusseyran devient ensuite professeur de philosophie et de littérature à l´École Normale Supérieure de Saint-Cloud et à l’Université de Cleveland, aux États-Unis.

Il trouve la mort dans un accident de la route à l’âge de 47 ans.

Son ouvrage autobiographique “Et la lumière fut” est un livre essentiel, non-seulement pour découvrir une philosophie de la vie positive, un destin exceptionnel, mais aussi pour tous ceux qui s’intéressent à la pensé visuelle.

En effet, Jacques Lusseyran nous invite à découvrir le regard intérieur.

Pour lui, la vision ne passe pas seulement par les yeux, l’auteur perçoit la lumière comme un ressenti, une émotion, un état de conscience.

Il construit une image intérieure de toute situation. Il nous parle aussi des recherches sur la perception visuelle extra-rétienne menées par l’académicien français Jules Romain. Passionnant.

Au final, je vous recommande chaudement ce livre, tant sur la plan de l’éthique, du témoignage que sur le plan de la réflexion sur la pensée visuelle intérieure.

L’importance croissante du visuel pour l’entreprise

Une étude récente, réalisée sur  4500 employés dans 6 pays dont la France, révèle à quel point la communication visuelle devient de plus en plus cruciale pour les entreprises aujourd’hui.

Publiée récemment sur le blog de Techsmith, cette étude a porté sur des employés qui travaillent en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, au Canada, aux État-Unis et en Australie.

En voici quelques conclusions:

  • Les “millennials” (ou “génération Y” ceux qui sont nés entre 1980 et 2000) ont deux fois plus de probabilité de faire usage de la communication visuelle que les “baby boomers” (ceux qui sont nés entre 1946 et 1964)
  • Plus des deux-tiers des millennials affirment comprendre plus rapidement l’information lorsqu’elle est présentée visuellement, avec des images, photos, vidéos ou graphiques.
  • La productivité des employés augmente lorsqu’ils utilisent des informations visuelles pour travailler.
  • Près de la moitié des millennials interrogés trouvent que la communication de leur entreprise est obsolète.

Nous constatons selon cette étude, que l’utilisation de visuels pour communiquer en entreprise est essentiel pour faciliter le travail des jeunes professionnels et la productivité en général.

Souvent la communication visuelle et l’usage des outils visuels sont favorisés par la transformation digitale, les responsables de l’innovation et l’implantation des méthodes agiles. Autrement dit, le visuel est un des éléments clé du changement, de l’innovation et de la réussite des entreprises aujourd’hui.

Vidéo: XMind pour iOS

Voici une courte vidéo qui décrit les principales caractéristiques de la dernière mise à jour d’XMind pour iOS (iPad et iPhone).

Une mise à jour qui permet de créer facilement et rapidement des cartes mentales ainsi que plusieurs autres formats de diagrammes qui font la richesse d’XMind.

L’ajout rendu possible d’images, de pièces jointes, de notes et de liens rend l’expérience de création très proche de celle obtenue sous Windows ou Mac. Le passage sous iOS est ainsi un pari réussi par les développeurs d’XMind.

Lien: XMind pour iOS dans l’App Store

 

La graphicatie

la graphicatie Philippe Boukobza
Cette carte conceptuelle nous présente la graphicatie ou aptitude à comprendre et à présenter l’information sous forme de dessins, de photographies, de diagrammes, de cartes, de plans et de graphiques.
Nous considérons que la graphicatie constitue aujourd’hui un champ de compétences de plus en plus important au regard de la montée en puissance des représentations visuelles dans la communication et des méthodes innovantes d’apprentissage ou de travail en équipe.
La transformation digitale est porteuse de nouveaux modes d’accès, de plus en plus visuels, à l’information: navigation au lieu de lecture linéaire, usage de plus en plus fréquent de supports visuels comme le photos, infographies et vidéos pour transmettre, expliquer.
La graphicatie est  au coeur des ateliers de visual mapping depuis plusieurs années, ceux-ci construisent et améliorent les compétences en pensée visuelle des participants.  Cette formation propose un parcours certifiant en 4 modules.
Nous y abordons également la technique de la carte conceptuelle. C’ est un outil qui peut être utilisé seul ou en équipe afin de clarifier un sujet, une problématique ou encore de définir collectivement un projet.
Voici la version expliquée en vidéo de cette carte conceptuelle:

Tutoriel vidéo: travailler avec un Kanban sous XMind

XMind est un des outils les plus connus et les plus utilisés de mind mapping. Gratuit et régulièrement mis à jour, il permet de travailler dans de mulitples formats. L’astuce que je vous propose ici est de créer, avec XMind, un véritable Kanban, système visuel pour visualiser l’avancée de ses tâches.

Une infographie d’après une sketchnote: #i4Emploi

iEmploi (1)

Il y a quelques semaines, sur le blog heuristiquement, je publiais une sketchnote sur le l’initiative et le collectif #i4Emploi.

Aujourd’hui voici l’infographie qui fait écho à cette note visuelle. Une sketchnote a un côté très personnel, la transformer en une infographie permet de créer une version avec un style plus standardisé et diffusable vers un plus grand public. C’est ce que font souvent les praticiens du mind mapping, lorsqu’ils souhaitent diffuser une mindmap, notamment en communication d’entreprise, ils choisissent d’utiliser un logiciel.

de sketchnote a infographie i4emploi

Pour créer une version infographique de ma sketchnote, j’ai utilisé le logiciel en ligne Easel.ly, qui propose une version gratuite tout à fait recommandable.

Les ateliers de Visual Mapping sont de retour en mars à Paris

Ateliers 2016

Suite au succès des ateliers de janvier dernier, plus de 200 personnes ont déjà suivis les ateliers de Visual Mapping ces deux dernières années.Les 21 et 22 mars, les ateliers sont donc de retrour à Paris:

Module A (les fondamentaux), le lundi 21 mars

Module B (approfondissements), le mardi 22 mars

Mindmapping, Sketchnoting, méthodes agiles, techniques de créativité et d’innovation….mettez à jour vos pratiques, avancez dans vos projets, organisez vos idées, partagez votre vision, innovez et surprenez vos interlocuteurs en maîtrisant une sélection des meilleures techniques de pensée visuelle.

Pour recevoir le pdf avec les programmes et les informations pratiques, remplissez le formulaire ci-dessous.

 

 

Carte conceptuelle: la découverte de Geneviève Von Petzinger

Carte Conceptuelle Genevieve Von Pretzinger

Voici une nouvelle carte conceptuelle réalisée avec l’outil gratuit CmapTools. Elle porte sur la fascinante découverte de l’anthropologue canadienne Geneviève Von Pretzinger: 26 signes graphiques ont été identifiés dans des grottes préhistoriques de tous les continents et datent de plus de 35 000 ans.

Pour en savoir plus lisez l’article suivant: Fascinant: 26 signes graphiques venus du fond des âges.

Le Visual Mapping en formation – partage d’expériences

 

sk_1

Faciliter la communication, les échanges, la compréhension, le travail et la dynamique de groupes, et ce notamment en situations d’apprentissage et de formation.

 

 

 

 

Sketch19595659

 

  • Formatrice dans le domaine de l’ingénierie pédagogique et de formation auprès de publics majoritairement pluriculturels, le visuel a toujours eu une place importante dans mes formations. J’utilisais par exemple depuis très longtemps les cartes mentales et les pictos. Les ateliers proposés par Philippe m’ont permis d’approfondir mes réflexions et d’enrichir ma mallette pédagogique, sans compter les belles rencontres et les incroyables échanges tout au long de ces journées, et même après!

 

 

  • Une formation originale pour des formateurs, coachs et acteurs de l’insertion professionnelle m’a été demandée : “Mener un atelier d’écriture créative autour des techniques de recherche d’emploi”. Et les outils visuels ont permis, entre autres, de répondre à cette sollicitation.

sk_4

Pour faire simple, l’idée était de travailler les éléments constitutifs d’un Curriculum Vitae, d’une lettre de motivation et/ou d’un entretien d’embauche de manière créative. Concevoir ces documents ou préparer un entretien ne sont évidents pour personne et ils en rebutent surtout plus d’un.

 

 

 

 

Lors de la formation, utiliser une sketchnote (ou en français croquinote) a été un moyen de présenter différemment certaines notions et de montrer l’intérêt de visualiser autrement les informations… tout de suite cela attire l’œil… et cela capte l’attention des participants!

????

En échangeant avec le groupe, une idée d’articulation d’activités pour la mise en place d’un atelier s’est dégagée :

  1. Réalisation d’une carte mentale reprenant les éléments d’un Curriculum Vitae (sans forcément le présenter comme tel, cela dédramatise la préparation et la conception d’un CV).sk_3
  2. Elaboration d’un “Message Map” pour chaque emploi, stage, organisme, domaine d’expertise ou autres (à adapter en fonction de chaque profil). Chaque “Message Map” sera donc centré sur une de ces “thématiques” et il permettra d’indiquer à chaque fois les 3 savoir-faire/caractéristiques/compétences/savoir-être principaux de celle-ci ; ils seront ensuite détaillés en trois sous-éléments.
  3. Une fois compilé l’ensemble des représentations visuelles des expériences, on pourra faire réaliser un “Message Map” où il sera par exemple indiqué : “Aujourd’hui, mes principaux savoir-faire/savoir-être/etc. sont…”. L’intérêt sera alors de sélectionner trois éléments qui semblent les plus importants à l’heure actuelle. Il est pertinent et valorisant d’une certaine manière de montrer que l’on évolue, et cela peut également être motivant et constructif.Si un entretien se présente, la compilation de ces outils visuels peut être relue facilement, et surtout le dernier “Message Map” pourra être repris et pourra par exemple montrer une évolution.

????

 

  • Le Visual Mapping permet d’organiser différemment les informations, d’avoir un autre regard sur soi dans le cas qui est présenté ici et cela rassure, valorise. On travaille des éléments de manière originale, ludique, déconnectée au premier abord d’un contexte stressant lié à la recherche d’emploi ou tout simplement lié au fait de parler de soi, alors que finalement on fait émerger et on visualise concrètement toute la matière qui pourra servir à préparer ses outils de recherche d’emploi. Il ne s’agit bien sûr que d’une proposition. Un travail complémentaire à l’oral ou à l’écrit pourrait être proposé en fonction de son groupe, des besoins, etc. Et il pourrait bien évidemment être enrichi d’autres outils visuels!

 

Utiliser des couleurs, des images, des pictogrammes, mener des activités dynamiques où l’on bouge, où l’on se déplace dans la salle permettent petit à petit à chacun de se sentir plus à l’aise, de se libérer et de prendre confiance. Cela motive, on a un autre rapport avec le contenu de la formation.

  • Un grand merci Philippe pour ce blog, ses partages et pour nous permettre d’échanger et de mutualiser!

????